La dématérialisation fait partie du quotidien des banques depuis longtemps. Dans ce contexte, que pourrait apporter un nouveau service de gestion documentaire et de contenu aux banques, alors même qu’elles sont déjà pour la plupart bien équipées ? Les solutions de gestion de contenu sont en fait tout particulièrement indiquées pour fluidifier les demandes de prêt.

Dans un secteur hautement concurrentiel et soumis à de nombreuses règlementations, l’informatisation des banques est vite devenue indispensable. La digitalisation du Système d’information Bancaire (SIB) permet en effet notamment de gérer les comptes client, de prendre rendez-vous et de générer des documents selon les modèles imposés par la banque. L’ajout d’une solution de gestion documentaire et de contenu est-il dans ce cas bien nécessaire ?

Les solutions de gestion de contenu ont en fait de nombreux atouts : elles permettent de stocker, rechercher, consulter et traiter tous types de documents et surtout d’informations. Elles offrent surtout des services innovants à même d’optimiser l’activité bancaire, d’améliorer la relation client et de fluidifier l’expérience des collaborateurs.  Automatisation des processus métier, intégration forte dans le SI existant, case management, reporting… leurs nombreuses fonctionnalités apportent une réelle valeur ajoutée.

La gestion des demandes de prêt : une problématique centrale du secteur bancaire.

La gestion des demandes de prêt est une activité centrale mais chronophage et donc coûteuse pour la banque, qu’un logiciel de gestion de contenu saura parfaitement optimiser.

Les demandes de prêt sont soumises à une forte règlementation pour les banques comme pour leurs clients. L’élaboration d’un dossier de prêt peut donc être une démarche fastidieuse qui engendre une quantité de papiers et des coûts d’impressionimportants. Entre les documents fournis par le demandeur et ceux produits par la banque, souvent imprimés en deux exemplaires, les dossiers de prêt atteignent facilement plusieurs centaines de pages. Une documentation papier par ailleurs soumise à un long temps de vérification entre la demande de prêt et son acceptation.

Les fonctionnalités des solutions de gestion de contenu sont alors particulièrement indiquées pour fluidifier les processus :

  • En prenant en charge la gestion des tableaux d’amortissement.
  • En mettant en place un Workflow de suivi de la demande de prêt : le conseiller et le client peuvent suivre en temps réel son état d’avancement, avec éventuellement des notifications automatiques lorsque le dossier change de statut, et donc mieux gérer les délais réglementés d’envoi des dossiers de prêt.
  • En gérant la finalisation des dossiers lorsqu’un modèle a été paramétré : le conseiller bancaire est alors alerté en cas depièce manquante à la constitution du dossier et peut envoyer une notification au demandeur.
  • En assurant le reporting afin de fournir au conseiller ou à la banque des statistiques pertinentes telles que le nombre de crédits accordés, la moyenne des montants, la domiciliation des demandeurs…
  • En se reliant au Système d’information existant et en particulier aux logiciels de montage de crédit pour faciliter l’expérience des conseillers et fluidifier processus. Il est également possible d’envisager une interface avec d’autres applications, notamment pour gérer le crédit scoring.

L’outil de gestion de contenus, intégré en toute transparence dans le Système d’information bancaire, est un précieux allié. GD Expert peut accompagner les banques dans leurs projets de digitalisation des processus métiers en complétant et en renforçant le SIB existant. Réduction de la production de papier, documents immédiatement disponibles pour l’ensemble des acteurs concernés, amélioration de la sécurisation de l’information et des documents : l’ECM est toujours prêt à simplifier le prêt !