Sommet annuel de Kodak Alaris en mode virtuel

Du 21 avril au 03 juin, le spécialiste international de la capture d’informations Kodak Alaris a tenu sa conférence annuelle à distance.
Plus de 200 partenaires de la région EMEA y ont assisté : à notre tour de vous y inviter.

De nombreux thèmes ont été abordés, avec de nombreux invités venant échanger autour de sujets tels que la vision globale de l’entreprise, l’archivage et la répartition numérique Mailroom ou encore les différentes solutions améliorant le processus de données. L’occasion de répondre aux questions que beaucoup se posaient.

Les performances de Kodak Alaris ont-elles été impactées ?

Alors que mars a été marqué par des délais et des retards dans les commandes, M. Lofstrom fait savoir que les demandes étaient en hausse au mois d’avril dans de nombreux secteurs, notamment la santé et la logistique. « La généralisation du télétravail crée aussi des besoins en termes de solutions pour la numérisation et la collaboration à distance, auxquels répondent nos offres de logiciels de capture digitale », a-t-il expliqué, ajoutant : « Nous avons également augmenté notre utilisation des services de surveillance à distance pour nous assurer que la productivité de nos clients ne soit pas affectée et nous continuons à fournir des services essentiels sur place, dans le respect des décisions gouvernementales. »

« La sécurité des employés et la gestion de la chaîne logistique ont été au premier plan des priorités de l’entreprise », a déclaré M. Lofstrom. « Notre chaîne d’approvisionnement est désormais intacte et solide, nos sites de fabrication en Chine sont ouverts et fonctionnent quasiment à pleine capacité. La capacité de production de scanners est actuellement supérieure à 95%, contre 40% en mars. Nos partenaires de la chaîne d’approvisionnement secondaire commencent également à se stabiliser, bien que nous continuions à surveiller la situation très attentivement dans certaines régions. »

Et pour les participants ?

66% des partenaires qui ont assisté à l’événement digital ont affirmé que le Covid-19 avait considérablement changé leur manière de travailler et qu’ils cherchaient à changer leur stratégie d’entreprise. M. Lofstrom a déclaré que Kodak Alaris comptait aider ses partenaires à surmonter ces nouveaux défis : « Nous sommes convaincus qu’il y aura des gisements de demandes supplémentaires. Le besoin de partager des documents avec des équipes à distance, de capturer des données avec précision et d’automatiser des processus métiers restera critique, de nombreuses organisations étant contraintes de supprimer des étapes manuelles et de réduire leurs équipes », a-t-il ajouté.

M. Lofstrom croit également que les technologies comme l’intelligence artificielle (IA), la robotisation des processus (RPA) et le machine learning continueront de changer les besoins de numérisation. « L’IA et le machine learning requièrent un mode de capture intelligent, et le RPA accélère les processus d’automatisation. Les limites de la capture suivent les limites de l’informatique », a-t-il déclaré. Kodak Alaris est bien positionné pour aider ses partenaires à tirer profit de cette opportunité grâce aux moyens offerts par Infuse, solution de scanning connectée au cloud reposant sur la gestion de services (dont la gestion de flottes), proposant une tarification basée sur l’utilisation. « Le marché de la numérisation à faible volume présente des opportunités de croissance pour nos partenaires », estime le PDG.

Que compte faire Kodak Alaris pour ses partenaires ?

M. Lofstrom a déclaré que les partenaires donnaient vie à la technologie Alaris et a confirmé l’engagement de l’entreprise à investir dans les canaux de distribution de ses partenaires. « Nous avons un réseau de partenaires puissant et l’investissement continu, dans la croissance de nos partenaires, est important pour nous. Nous continuons d’orienter nos efforts pour soutenir nos revendeurs à saisir les opportunités les plus prometteuses, à travers la provision de fonds de développement de marché, des systèmes de gestion de ressources de premier plan et des supports marketing. Nous allons aussi ajouter plus de fonctionnalités pour aider nos partenaires dans la revente de solutions logicielles. En travaillant ensemble, nous réussirons malgré ce contexte difficile. » Kodak Alaris prévoit ainsi une série d’événements de suivi pour maintenir l’engagement des partenaires tout au long de l’année. Cela inclut des sessions virtuelles en avril et mai couvrant les opportunités dans les entreprises et le secteur public ainsi que des sessions portant sur les principales solutions et opportunités du marché, la promotion des ventes et la création de valeur ajoutée grâce au Programme de partenariat Alaris.

Un sommet virtuel très animé

Bien plus qu’une simple conférence, ce sommet à distance a pris la forme d’un véritable échange où les participants ont pu poser leurs questions aux invités à la fin de chaque session. Des sondages en ligne régulièrement proposés ont également permis à chacun de donner son avis sur les thèmes abordés et l’efficacité des solutions proposées, en toute interactivité.

Kodak Alaris a également récompensé les initiatives de ses partenaires à l’occasion d’une cérémonie de remise de prix virtuelle le 20 mai. Nous félicitons amplement l’entreprise allemande E-das qui a remporté le titre de Best Solution Providers, catégorie dans laquelle GDExpert a été nominé, un honneur venant saluer nos performances et notre contribution à l’écosystème Kodak Alaris EMEA.